Bernart de Ventadour, 60€ la nuit petit déjeuner compris pour 2                       Douche et lavabo dans la chambre, WC séparé privé à la sortie de la chambre.

Blason des Ventadour

Nous avons appelé cette chambre « Bernart de Ventadour » (il n’y a pas de faute, Bernart s’écrit bien avec un « t », en ancien occitan on dit Bernat de Ventadorn) car les couleurs de la frise en pâte de verre de la salle de bain et des toilettes nous ont rappelé les couleurs et la forme du blason des Ventadour : échiqueté d’or et de gueules. Le reste de la chambre est essentiellement dans les tons de gris et taupe, couleurs caractéristiques des maisons et des toits de Corrèze.

Les toilettes de cette chambre sont en face, privées. Les autres chambres ont les toilettes à l’intérieur il n’y a donc personne qui circule la nuit dans le couloir.

Bernart de Ventadour (vers 1125-1195) fut l’un des plus célèbres et des plus talentueux troubadours occitans. Né au château de Ventadour, près d’Egleton en Corrèze, fils d’un chevalier et d’une boulangère, il sera pris en affection et formé à l'école courtoise par Ebles II.

Il s’attacha à la duchesse Alienor d’Aquitaine qu’il suivit en Angleterre et dont il devient l’amant. Puis il entra au service du comte de Toulouse Raymond V. Il mourut à l’abbaye cistercienne de Dalon en périgord.

Les chansons de Bernart de Ventadour sont emplies de douceur et de sensualité. Les ruines du château se dressent encore à Ventadour, à 30kms environ du Moulin de Prat, comme à Comborn, à Turenne, aux tours de Merle, et témoignent de la puissance de leurs possesseurs et de l'âpreté des guerres féodales. Tous ces monuments se visitent en saison ainsi que le musée du moyen age à Egleton.